Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2017

MAINTENANT, ON NE CONFOND PLUS SE FORMER ET ALLER EN FORMATION

On connaît la phrase de Bertrand Schwartz : « On ne forme pas les individus. Eux seuls se forment, s’ils y trouvent intérêt ». Obnubilés par l’action de formation, nous mesurons sans cesse l’accès en formation et nous intéressons peu aux situations de formation. On tient pour vérité l’équation : a été en formation = a été formé. Schwartz en rigole encore. La formation n’est pas une action transitive.

On se forme en faisant ce que l’on a jamais fait, on se forme en portant un regard ouvert, et non un regard d’habitude, sur notre quotidien, on se forme en restant disponible à ce que l’on ne connaît pas, on se forme par le questionnement et la curiosité, on se forme en pensant contre soi-même et en dépassant ses contradictions…et de dix mille autres manières. Cela peut survenir en formation, évidemment, mais aussi partout ailleurs. Pour peu qu’on le veuille bien.

Epo.jpg

Commentaires

Attention avec cette histoire de formation hors de la formation. Si personne à l'interne dans l'entreprise ou à l'externe ne donne du sens au travail ou aux apprentissages, la formation en situation de travail n'apportera pas grand chose ("fais comme moi et n'essaie pas de comprendre").
Pour se former nous avons plus que jamais besoin d'organisations apprenantes et nous sommes très loin du compte en France car la formation est globalement vécue comme une perte de temps et une contrainte.

Les pouvoirs publics vont être tentés avec les speed VAE (un an de pratique seulement) de valider tout et n'importe quoi et de prétendre que la population des travailleurs est bien formée : c'est faux, si nous perdons partout du terrain c'est parce que la formation est sinistrée en France, que celle-ci soit formelle, informelle ou non formelle, initiale comme continue.

Écrit par : cozin | 12/01/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Vous auriez dû "retoucher" un peu la photo choisie en illustration. Moi, j'aurais mis l'origine du monde de Courbet à la place de cette toile représentant un paysage...

Écrit par : bcallens | 12/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire