Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2017

AVANT, POUR ETRE FORMATEUR IL FALLAIT DU TALENT

C’était l’époque où il ne suffisait pas de venir avec un Powerpoint et de le commenter laborieusement, comme ces profs sans talent qui lisent leur cour aux étudiants. Il fallait faire le show, susciter l’envie d’en savoir plus, emporter les stagiaires, les émerveiller, leur ouvrir largement les portes de la connaissance. Transformer le tableau noir en piste aux étoiles.

Lorsque le talent s’amenuise, les salles de formation se vident, comme les églises dans lesquelles les fidèles se lassent de sermons sans relief, inlassablement répétés.

Ce n’est pas la technologie qui videra les salles de formation, mais le manque de talent.

Bowie.jpg

Commentaires

90 % du temps d'un OF désormais est occupé par la bureaucratie et l'administration (il faut environ 2 h de travail administratif pour suivre et conclure une formation CPF).
Le temps du formateur, ses qualités pédagogiques (andragogiques) passent désormais très loin derrière.

Tout à leur souci de diffuser des gadgets partout en formation les pouvoirs publics misent désormais sur le nouveau plan Qualité (un plan Q).

On constate en allant sur le Data Deck (le quai des brumes numérisé) que les OF publics sont par exemple labellisés et qualifiés d'office. C'est encore une plaisanterie sociale et éducative et notre pays mettra pas mal d'années à se remettre des défuntes improvisations sociales de Sapin et de son copain de régiment.

Écrit par : cozin | 04/01/2017

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Il faut quand même que l'on s'entende.

Ceux qui se présentent sans notes et les mains dans les poches et "font le show" pour reprendre l'expression le font trop souvent au détriment du contenu.

C'est peut-être sympathique pour les "apprenants", mais prendre une heure pour expliquer ce qui peut l'être en 5 minutes relève à mon sens de la tromperie sur la marchandise.

Les cours du Collège de France (diffusés sur internet pour certains) sont pour la plupart (sinon tous) dispensés par des professeurs qui "ne font pas le show". Mais, au moins il y a du contenu.

Écrit par : bcallens | 04/01/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire