Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/08/2016

Côte Est (Postcards)

La photographie se fait plutôt dans les villes : lumières, personnages, architecture, boutiques, les mystères de la rue sont sans limite. Mais lorsque l'on est dans un pays-continent, la notion de limite perd de sa substance. Et le long de la côte Est, les miroirs de sable, les nuages de vent, l'éternel retour des vagues, aimantent le regard. 

IMG_8982.jpg

La terre est rouge. Elle a la couleur des flammes. Et l'on est au coeur de tous les éléments. 

IMG_8906.jpg

A certaines heures, les couleurs font la sarabande. C'est un sabbat céleste sous vos yeux incrédules. 

IMG_9261.jpg

Et quitte à donner dans les clichés, restons dans le no limit. Sur ces côtes, le surfeur barbu aux longs cheveux blonds qui court vers la vague promise, est aussi présent que les pélicans ou les kangourous. 

IMG_9285.jpg

Mais foin de moquerie, il faut quand même la taquiner la vague. 

IMG_9194.jpg

Miroir mon beau miroir, dis moi si je l'ai bien descendue. 

IMG_9096.jpg

En prise avec les éléments, les surfeurs sont en réalité des poètes de l'infini, chaque vague appelant la prochaine. 

IMG_9093.jpg

Et dans les lieux où le panthéisme règne, voir un pêcheur de nuage devient une banale évidence. 

IMG_8968.jpg

Comme l'apparition d'une sirène. 

IMG_9329.jpg

Le ciel habille le surfeur de ses rêves. 

IMG_9142.jpg

Puis se retire en silence. 

IMG_9022.jpg

Et vous laisse un dernier message avant de s'éclipser.  

IMG_8991.jpg

 

Écrire un commentaire