Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2017

Ni droit, ni gauche : cerveau !

Fin de réunion, propos de fin de réunion. Une participante cède à une remarque sur l'un des réunis : "Un peu cerveau gauche quand même lui". Je cède également, alors qu'il est tard, que c'est la fin de semaine et que le temps de passer à autre chose est déjà bien entamé : "Vous étiez mal placée, vous n'avez vu qu'une partie de son cerveau ?". Elle me toise : "Vous ne croyez pas aux neuro-sciences ?" ; "Si, mais aux neuro-sciences actualisées". On a mutuellement préféré en rester là. De toute façon, elle ne pouvait pas savoir que je sortais de la lecture de Neuro Learning, que le copain Philippe GIL (IL-DI) s'était fait un plaisir de m'offrir. Et que la veille histoire du cerveau droit et du cerveau gauche fait partie des dix neuromythes que les trois auteurs s'attachent à dynamiter d'entrée (ils font également un sort à "On utilise que 10 % de son cerveau" ou encore à "Il existe trois styles d'apprentissage : auditif, visuel et kinesthésique"). 

9782212564693_h430.jpg

Mais pourfendre les vieilles lunes ne suffit pas, le livre nous entraîne dans la complexité du cerveau, avec pragmatisme, humilité et ambition, la belle trilogie. On y trouve du savoir et du faire (mais pas d'être, ils sont sérieux les auteurs) et des interrogations sans fin sur le travail puisque, de la même manière que le repos est un temps indispensable de l'entraînement du sportif, la pause de l'esprit est fondamentale dans la consolidation des apprentissages. Bref, on s'est régalé. Si vous le croisez sur un rayon, jetez un oeil. 

Et lui, vous le trouvez cerveau droit ou cerveau gauche ?

le premier qui dit cerveau reptilien a perdu,

il est tombé dans un autre neuromythe

Diapositive1.jpg

22:51 Publié dans PEDAGOGIES | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

on ne doute pas de l'existence de ces
neuro-mythes meme si le plus problematique
des mythes en France c'est celui qui
consiste a penser que l'Etat doit se meler
de tout, a commencer de ce que peuvent
et doivent apprendre nos concitoyens.
Entrz la confusion politique et sociale
qui regne en France, les blocages du travail
(et donc des apprentissages) et le manque
de confiance partout nous pourrions nous etre
enfermes dans une neuro connerie tres
collante.

Écrit par : cozin | 14/02/2017

Répondre à ce commentaire

Je confirme, ce livre "neurolearning" est un livre parfait que tout formateur ou dirigeant d'un OF devrait lire. Il est simple, extrêmement accessible et parfaitement à jour de l'état des connaissances dans l'apprentissage.
A lire cela on comprend aussi pourquoi l'école dans sa configuration actuelle n'est plus qu'une garderie pour beaucoup (l'apprentissage n'est pas juste un transfert de connaissances comme le pratique encore l'école sans prendre en compte le stress, l'envie et le bonheur d'apprendre).

Écrit par : cozin | 06/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire